Pages

jeudi 16 février 2017

Archives personnelles à conserver ?


Constat :

Nous avons hérité de documents anciens :
  • diplômes,      
  • certificats de travail,         
  • photos papier ou numérisées, 
  • Vidéo (8mm, super 8)
  • etc...


Nous avons tout numérisé ou transformé aux nouveaux formats informatiques pour prendre moins de place et partager.


Mais ensuite, faut-il conserver tous les originaux ?
  • cela prend de la place,
  •  cela se détériore,
  • nos descendants ne sauront pas quoi en faire
  • etc. ..
Nous avons posé cette question sur un groupe Facebook et voici une synthèse des réponses.

Conseils émis :

  • Don ou dépôt  aux archives départementales
  • Don à un membre de la famille intéressé
  • Don à des collectionneurs
  • Je conserve tout et mes enfants sont comme moi
  • Les numérisations ne sont pas éternelles et cela ne remplace pas le sentiment que vous éprouvez en feuilletant de vieux papiers.               
  • Il n'y a rien de plus sentimental que de feuilleter des papiers qui ont appartenu à nos anciens.
  • Pour rien au monde je me séparerai des ces vieux documents, même scannés.
  • Travail d'un archiviste


Nos décisions :


Photos

  • De nos jours les photos sont numériques, les photos papier sont rares
  • Les diapositives  ou les négatifs de l’argentique sont souvent abîmés

Nous avons donc tout numérisé sans conserver les originaux, sachant que toutes les personnes ou sites sur ces photos ne sont pas encore repérés ou identifiés.

Cartes postales

Nous allons les donner à un collectionneur

Documents

Anciens (brevets, diplômes, etc.), nous les avons conservés,nous n'avons pas réussi à nous en séparer après numérisation.
Cependant, nous n'avons pas conservé les documents plus récents telle que contrats de travail, etc...

Conclusion :


C'est notre choix.

Si vous avez déjà été confronté à une succession, vous devez comprendre combien il est difficile de tout trier, classer, partager. C’est souvent une mission impossible et on jette beaucoup.

Il est vrai que le "numérisé" sera sans doute tout aussi problématique (même plus avec les changements de formats et de supports, sans oublier les sauvegardes à faire), mais nous pouvons au moins le partager via GENEANET par exemple ou tout autre site, mais quelle sera la pérennité de ces sites...

Et tout cela pour apporter la preuve :
La vérification des sources est un sujet préoccupant aujourd’hui et sans doute encore plus demain. Un bon article sur le sujet  de Pierre Memheld Responsable du Master Intelligence Economique et Gestion du Développement International, Université de Strasbourg sur « theconsersation ».

Nous ne parlons pas de notre patrimoine génétique, l'ADN...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire